Gîte Girolata

GITE A GIROLATA – LA CABANE DU BERGER

Ho le port de Girolata ! un tout petit paradis sur terre. C’est merveilleux. J’y resterais bien quelques jours. Nous ne pouvons y accéder que par mer ou par la marche. D’ailleurs le chemin que nous empruntons s’appelle le sentier du facteur. Nous arrivons sur une petite plage où, tranquilles, une vache et son veau se prélassent.

Le gîte est pittoresque. Des petites cabanes en bois abritent chacune une dizaine de lits superposés. C’est vrai que la porte grince et que les volets se ferment mal mais elles ont tellement de charme !. Les sanitaires sont dans un bâtiment indépendant et les douches sont chaudes. A l’extérieur se trouve le lavabo avec un miroir au-dessus, mais il n’y a pas de bonde et l’eau s’écoule sur le sol herbeux.


Nous sommes quelques-unes à vouloir profiter jusqu’au bout de ce que nous offre Girolata alors nous échangeons short, grosses chaussures contre maillot de bain et ceintes d’un paréo nous nous dirigeons vers la plage où nous nous baignons dans une eau agréablement fraîche. Et quel bonheur ensuite de s’allonger sur les rochers brûlants et de déconner comme des gamines, n’est ce pas les filles

 

gîte à girolata

 

Liens commerciaux:

Un régal le dîner. Un vrai repas digne d’un bon restaurant celui-là, servi sur des grandes tables en bois face à la mer. Nous commençons par un apéritif à la myrte, à l’arbousier ou un cap corse. Délicieux ! suit une savoureuse soupe de poissons puis un gros filet de mustelle, poisson rare que les pêcheurs gardent pour eux habituellement, accompagné d’une brochette de légumes et d’ un flan de carottes, nous terminons par une tarte Tatin. Les filles se déchaînent, est-ce l’apéro et le vin ? c’est à celle qui dit le plus de bêtises. La ménopause les travaille et tout ce qui va avec …. Un couple très amusé à la table voisine ne perd pas une miette de la conversation. Mais que peuvent-elles bien raconter ? Ha les femmes !

gîte cabane du berger


Mais le vent se lève et comme nous mangeons à l’extérieur, nous commençons à avoir froid malgré notre polaire et notre k-way. Certaines terminent la soirée en jouant aux cartes, d’autres vont soit se promener, soit dormir. Quel délice de se glisser dans son sac en soie ! Grâce aux boules Quiès je ne tarde pas en m’endormir. Mais oui même les femmes ronflent.