Physionomie caractéristique

La Corse, malgré sa modestie superficie (8720 km2), est la troisième grande île de la Méditerranée occidentale, après la Sicile et la Sardaigne. Longue de 183 km et large de 83 km, elle déploie ses 1047 km de côtes, en une succession de caps, de golfes et de plages de sable doré. Véritable « montagne dans la mer », selon l’expression de Guy de Maupassant, c’est la plus élevée des îles de méditerranée. Son altitude moyenne atteint 563m. Le Monte Cinto, son point culminant, éternellement enneigés, dresse ses 2706m, à 25km seulement de la mer, faisant partie d’une chaîne importante qui s’étend du Nord-Ouest vers le Sud-Est : avec le Monte Padro (2393 m) Monte Rotondo (2625m), d’Oro (2302 m), Renoso (2358m)   et Incudine (2136 m), composée principalement de roches granitiques. Des cols très bas entaillent cette importante dorsale montagneuse comme Vizzavona, Verde, Bavella.
Liens commerciaux:

Le versant occidental méditerranéen descend en gradins vers une côte rocheuse se terminant en coteaux coupés par des vallées creusées par les cours d’eau très torrentueux (Fango, Gravone, Prunelli, Taravo…). Cette magnifique côte déchiquetée offre de l’Ile Rousse jusqu’aux falaises de Bonifacio, de prestigieux golfes et calanques comme Calvi, Girolata, Porto, Ajaccio, Valinco…).

Par contre le versant oriental dit Tyrrhénien plus étroit, plonge vers les golfes de Santa Manza et Porto-Vecchio, côte à peine échancrée, ou alors s’élargie vers la plaine sableuse parsemée d’étangs comme Diana, Biguglia, Urbino, Palo avec une côte pratiquement rectiligne.  La Corse est composée aussi d’une chaîne schisteuse qui culmine au San Petrone (1766m), coupée par la vallée du Golo. Plus au Nord, le Cap Corse et le Monte Estello qui culmine à 1307 m, représente un index pointé vers les Alpes auxquelles se rattache géologiquement la Corse.
Le sillon central Corse constitué de larges bandes de terres d’altitude moyenne (600m), est coincé entre ces chaînes de montagnes,.