Plantes et Fleurs

De superbes fleurs et plantes corses à voir

Beaucoup de touristes reviennent de vacances en Corse avec des souvenirs profonds et durables du fort arome du maquis et des parfums qui se dégagent de l'île au premier jour de printemps jusqu'au dernier jour d'automne. Le distinctif les parfums doucement épicés qui émanent des arbustes sauvages et des usines(plantes) qui couvrent beaucoup d'île, donnent à la Corse le nom bien justifié de l'Île Parfumée.

Les paysages de la Corse varie énormément de région en région. À la différence de beaucoup d'îles stériles de la Méditerranée, la Corse est riche en végétation, surtout lorsque vous vous dirigez vers les hautes montagnes - montant à plus de 2,700 mètres - vous observerez une gamme étonnante de plantes différentes.
Voici une petite sélection des fleurs et des plantes que vous pouvez voir pendant votre séjour en Corse:
 
Niveau de la mer: 500 mètres:

Poire épineuse, aloès, eucalyptus et les plantes du maquis : cistus sauvage couvert par des fleurs roses et blanches au printemps, balais à fleurs jaunes et ajoncs, arbutus ou arbre de fraises, genévrier, myrte, olives sauvages, bruyères, laburnum sauvage, clématite et chèvrefeuille et les herbes sauvages fortement parfumées - thym, marjolaine, sage, menthe et plante de curry.

En mars et avril on peut trouver l'asperge sauvage. Ce culbute de plantes sauvages couvre chaque coin non-cultivé, dégageant un parfum fort dont Napoléon disait qu'il pourrait reconnaître son île les yeux bandés grâce à cette odeur. Les arbres qui sont sauvages à ces altitudes sont le chêne à feuilles persistantes, le chêne-liège et l'olive.
 
Une flore exotique : sur les pentes les plus chaudes, en bordure du littoral s’étend une zone ou le maquis et la garrigue s’interpénètrent. Le figuier de barbarie, plante de forme étrange, donne un fruit comestible, ses feuilles appelées raquettes sont consommées au Mexique. L’aloès, aux fleurs épaisses et charnues, offre en avril un panache de fleurs rouges ou jaunes, ainsi que la griffe de sorcière (plantes introduites )avec ses fleurs jaunes pâles ou roses envahissant jusqu’au  rivage marin, menaçant la biodiversité. Au bord des routes, et surtout dans les zones marécageuses croissent des eucalyptus, plantés pour leurs vertus médicinales.

Le maquis : il s’étend, en dehors des zones de cultures sur d’immenses surfaces. Il est composé par un tapis végétal continu, extrêmement dense et pouvant atteindre 6 m de hauteur, s’étendant même sous la futaie des pins maritimes, des chênes et dans les châtaigneraies abandonnées, prenant la place partout, des forêts incendiées et des champs abandonnés. Cette couverture végétale éminemment combustible, favorise la propagation des incendies de forêts. Au printemps le maquis en pleine floraison exhale des parfums puissants. L es cistes occupent les basses pentes du maquis. Il en existe différentes espèces donnant des fleurs blanches ou rose mauve. Les calycotomes, sorte de genêts, forment de magnifiques buissons fleuris en jaunes et parfumés d’une suave odeur de miel. La densité des ces buissons et leurs fortes épines contribuent à rendre le maquis impénétrable, tout comme le genêt corse. L’arbousier, dont les feuilles rappellent celles du laurier, porte d’octobre à janvier, des fleurs blanches et des fruits rouges de la taille d’une fraise ( d’où son nom, l’arbre à fraise), consommés localement sous forme de gelée ou d’eau de vie. Le myrte qui jouit d’une grande longévité, donne des baies noires, servant à la fabrication d’une liqueur réputée. L e chardon forme d’énormes bouquets atteignant 1 m de haut. Le cyclamen se répand par myriade au printemps, égayant de ses fleurs violettes le sous-bois et le littoral. Le genévrier, l’asphodèle ( associée autrefois au culte des morts), le lentisque, la salsepareille, constituent aussi le maquis, avec leurs fleurs et leurs senteurs typiques.

Les arbres : omniprésent, le chêne vert se mêle au maquis jusqu’à 500 m. C’était jadis, l’arbre le plus précieux de l’île, ses glands nourrissaient les porcs ; il fournissait du bois de chauffage et du charbon de bois. Le chêne-liège, perdu par bouquet au milieu du maquis, est actuellement exploité dans certaines régions.

De 500 à 1500 mètres d'altitude:

C'est le domaine de l'arbre châtaigne et du pin laricio, ensemble avec le hêtre, le bouleau et le pin maritime. Le helleborus corsicus - souvent vu dans les frontières herbacées anglaises - pousse dans l'abondance ici, de même que les fleurs sauvages - les lavandes, les lavandes de coton, les pavots, des pâquerettes - et les herbes, plus délicat que leurs cousins robustes des pentes inférieures.
 
Le châtaignier est très répandu. Jadis planté par l’homme, il est devenu aujourd’hui spontané et son fruit est récolté comme aliment d’appoint. Mais la châtaigneraie souffre de maladies comme le chancre et l’encre. Le pin maritime, constitue de vastes massifs. Il abrite souvent un sous- étage de maquis et représente un milieu particulièrement combustible. Le pin laricio que les romains utilisaient pour les mâts des bateaux, le hêtre et le bouleau font  partie du paysage des hautes vallées. Le sous-bois est aussi très riche en espèces végétales. Dans les tourbières  pousse une plante carnivore rare et protégée, le Drosera Corsica, entre 600 et 2000m d’altitude. 


Au-dessus de 1500 mètres

Des aulnes parfumés, des herbes sauvages, accablent des genévriers et des fleurs alpines - des violettes, le cyclamen, le crocus sauvage, une sorte de chrysanthème avec des fleurs blanches.
 
L’aulne odorant, constitue des fourrés très denses. Il forme avec les pozzines, qui sont des pelouses tourbeuses, l’originalité du paysage corse de haute montagne. Le genévrier nain et l’épine-vinette de l’Etna, sont des plantes endémiques. Sur les hauteurs, quelques fleurs s’épanouissent, mais ses fleurs trop cueillies, tendent à se raréfier. 
 

 
Liens commerciaux:

A LA MAISON...


Vous pouvez créer ' un coin de Méditerranée ' dans votre jardin. Le premier choix évident est helleborus à fleurs vert corsicus, mais la plante de curry (Helychrysum italicum le soleil serotinum), le thym sauvage ou rampant (le thymus serpyllum), le sage commun (salvia officinalis), la menthe corse rampante, la lavande française (lavandula stoechas), des lavandes de Coton (santolina chamaecyparissus) et même un pin corse - (Pinus nigra sub laricio), vous rappellera la Corse.