Trinichellu le petit train

TRINICHELLU, le petit train.

Les 230 km à voie unique et métrique, constituent à plus d’un titre, la voie ferroviaire « la plus pittoresque «  d’Europe. En effet, ce n’est pas en vain que trinichellu, signifie « tremblotin » ou plus exactement, « celui qui secoue ».

Le voyage, qui devrait figurer dans le chapitre Corse sportive, a de grands avantages, car il est l’ancêtre des meilleurs tours opérateurs. Roulant à une allure de sénateur et traversant la Corse de l’intérieur; il offre un point de vue unique sur le paysage puisqu’il ne suit presque jamais, la route et passe par des endroits difficilement accessibles,desservant des petits hameaux perchés et perdus dans la montagne .

 Trinichellu train corse

Partant du niveau de la mer, la voie franchit la chaîne centrale, pour culminer à 900 m, puis redescend au niveau de la mer.

Liens commerciaux:

L’ensemble du réseau ne comprend pas moins de 38 tunnels, dont le plus remarquable est celui de Vizzavona,en forte pente et en ligne droite rigoureuse sur 4 kms : dès l’entrée on voit la sortie, minuscule grain de lumière. La voie emprunte sur l’ensemble du réseau, 12 ponts et 34 viaducs dont le plus célèbre est celui du Vecchio, construit par Eiffel.

Il  est utilisé le plus souvent par des personnes âgées, qui se feront un plaisir de vous donner mille détails sur leur île et qui sont les premières à rire,  lorsque le train s’arrête en pleine nature.

Fruit du hasard ? Lorsqu’il juge que le panorama est digne du plus grand intérêt, c’est-à-dire, souvent dans les côte un peu raides; on est tout simplement prié de descendre, de contempler le paysage, de s’imprégner des odeurs, et de grimper la côte à pied, pour le retrouver.

On appréciera d’ailleurs grandement, de se dégourdir les jambes, sur une terre à la fois, plus ferme et plus calme, dans la superbe nature corse. Il faut s’offrir le luxe d’un voyage Bastio/Ajaccio avec le TRINICHELLU , car c’est un train unique et l’on s’en souvient longtemps...